Météo


Une diversité de relief, pour une diversité de climats !

Météo
En relation avec le relief, le climat est très diversifié : sec (moins de 700 mm de pluie) à basse altitude (climat méditerranéen), humide (2000 mm) et froid à haute altitude (climat alpin).

De fait, si les parties basses de l'île sont marquées climatiquement par un creux estival important des précipitations, caractéristique du climat " méditerranéen ", ce creux disparaît quand on passe du littoral aux hauts sommets, et des variations importantes de température et de précipitations apparaissent. On reconnaîtra donc trois climats :

  • un climat méditerranéen doux et humide, de 0 à 600 m d'altitude, avec des précipitations généralement inférieures à 800 mm et une saison sèche prononcée en été
 
  • un climat méditerranéen d'altitude (600-1200 m), avec quelque 800 à 1200 mm de pluie et une saison sèche estivale encore marquée
 
  • un climat à tonalité alpine au-dessus de 1200 m d'altitude, avec plus de 1200 mm (et au moins jusqu'à 1850 mm) de précipitations (en particulier sous forme de neige) et des hivers rigoureux.

C'est bien sûr ce dernier qui vous concernera pendant votre périple sur la GR20.

Les étages de végétation

Le climat, le relief de l'île ainsi que les divers régimes de vent se conjuguent pour former des étages de végétation qui correspondent à la juxtaposition de deux systèmes d'étagement, le système méditerranéen et le système eurosibérien.

Le GR20 traverse 4 étages de végétations :

  • un étage montagnard (1000-1600 m aux ubacs et 1350-1800 m aux adrets), doux (temp. moy.: 7-10°C) et à hiver déjà froid, qui montre deux faciès, l'un plutôt méditerranéen, l'autre plutôt eurosibérien; cet étage est caractérisé en premier lieu par la disparition des chênes vert et pubescent, du pin mésogéen, du châtaignier et des bruyères (Erica arborea et E. scoparia) et par l'importance des groupements forestiers tels que les hêtraies et les sapinières (variante eurosibérienne essentiellement aux ubacs), les forêts de pin laricio (variante méditerranéenne essentiellement aux adrets) ainsi que les bosquets d'if et de houx et diverses formations de dégradation
 
  • un étage oroméditerranéen (1800-2200 m) à climat rigoureux (temp. moy.: 3-7°C, avec 1400-2000 mm de précipitation mais une sécheresse estivale marquée), localisé seulement aux adrets et sur les arêtes; il est caractérisé par la disparition des derniers laricios et la présence de fruticées naines à Juniperus nana, Berberis aetnensis, Anthyllis hermanniae, Genista salzmannii et l'apparition d'Armeria multiceps, Bellardiochloa variegata et Paronychia polygonifolia
 
  • un étage subalpin (1600-2100 m) à climat rigoureux (temp. moy.: 3-7°C, avec 1400-2000 mm de précipitation comme dans l'oroméditerranéen mais sans sécheresse estivale marquée), localisé exclusivement aux ubacs; il est caractérisé par la disparition du hêtre et du pin laricio et par la présence massive de formations à Alnus alnobetula subsp. odorata
 
  • un étage alpin (dès 2100 m aux ubacs ou dès 2200 m aux adrets jusqu'aux plus hauts sommets) à climat particulièrement froid (temp. moy.: -3 à 1°C) et humide (env. 2000 mm), caractérisé, comme dans les Alpes, par la disparition des fruticées et la présence de pelouses plus ou moins ouvertes et de formations particulières d'éboulis et de rochers; cet étage est limité aux quelques massifs suffisamment hauts, à savoir les Cintu, Rotondu et Renosu.

Une climatologie... surprenante !

Météo
eh eh

Pour consulter la météo montagne Corse
  composer le 

08 99 71 02 20
 
ou cliquer ici

                                                                         www.meteofrance.com   

Laetitzia PIETRI